Bouna Coundoul écarte toute idée de retraite

Bouna Coundoul, le gardien sénégalais des Platinum Stars (élite sud-africaine), ne compte pas pour le moment prendre sa retraite internationale, même s’il n’a plus été appelé depuis longtemps en équipe nationale.

« Au contraire, je continue Ă  travailler. Je ne crois qu’au travail et je suis dans cette logique. Je suis patriote et je le resterai pour toujours », a dit le capitaine du SĂ©nĂ©gal lors de la CAN 2015 en GuinĂ©e Equatoriale.

Condoul a a évolué aux Etats-Unis d’Amérique, à Chypre et en Finlande. Il n’a plus été vu dans la Tanière depuis les matchs amicaux des Lions contre le Ghana et le Havre, en mars dernier.

Selon le gardien international, le coach des Lions, Aliou Cissé, sait toutefois ce qu’il peut apporter au groupe sénégalais.
« Du coup, je suis serein et je reste dans mon coin Ă  travailler dur, jusqu’à ce qu’on fasse appelle Ă  moi », a-t-il dĂ©clarĂ© dans un entretien paru dans l’édition de mardi du quotidien Jour de sport.

« Je suis dans un nouveau club, j’ai des dĂ©fis Ă  relever pour ĂŞtre au top. J’ai un nouveau challenge, donc pourquoi penser Ă  la retraite ? », s’est interrogĂ© le portier international, qui a pris part Ă  la CAN 2008 (Ghana).

« Le gardien de l’Italie, Gianluigi Buffon, a 37 ans. Pourtant, il est toujours dans cette Ă©quipe. Donc, si le destin dit que je reviendrai dans l’é­quipe, je n’y pourrai rien », a dit le portier de 33 ans.

De toutes les manières, « qu’on m’appelle oĂą pas, je resterai toujours fier d’être SĂ©nĂ©galais et de supporter l’équipe nationale », a-t-il indiquĂ©.

Sur son absence de la sélection nationale, il précise toutefois que tout est du ressort du coach national.
« C’est lui qui choisit ses hommes, donc il faut les respecter. Que ce soit ceux qui sont convoquĂ©s ou les autres, je considère tous les joueurs comme des cadres », a-t-il par ailleurs ajoutĂ©.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.