Le phénomène du vol de bétail hante le sommeil des populations de la commune de Barkédji une localité du département de Linguère.En effet,à en croire le maire de la localité Amadou Sow,les propriétaires  de bétail ne dorment plus de leur sommeil car les malfaiteurs à chaque instant peuvent attaquer ces derniers pour ensuite emporter le troupeau.D’où l’édile de Barkédji soutient que dans ce milieu,l’absence d’une unité de gendarmerie justifie l’insécurité qui s’y règne souvent.Suffisant que le maire de Barkédji exige l’achèvement des travaux de la brigade de gendarmerie de Barkédji démarrés en 2016.Selon lui les travaux jusqu’ici n’ont duré qu’une année (2016 -2017) mais de 2017 à maintenant c’est l’arrêt total des travaux une situation qu’il n’a pas compris.  

Face au phénomène récurrent du vol de bétail,Amadou Sow sollicite pour chaque grand éleveur l’autorisation d’une arme reconnue par l’Etat afin de se protéger ou de se défendre contre les malfaiteurs. Et ce dernier d’ajouter que cela participerait  à réduire le vol de bétail rassure l’édile de Barkédji.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Sénégal: le journaliste Abdou Diaw décortique les concepts économiques et financiers

Dakar, 4 décembre 2021/ – Le journaliste spécialisé en économie, Abdou DIAW, a p…