Bara Gaye, Habib Sy , Djibo Ka , Bachir Diawara et cie : Ces libéraux qui ont déçu les Wade

Les résultats du premier tour ne sont point satisfaisants pour le camp libéral. Malgré les fortes sommes d’argent à coup de milliards injectées dans la campagne électorale, certains libéraux ont tout juste échoué surtout dans leurs bases. Mais le Palais ne compte pas rester les bras croisés.

Le premier nommé s'agit de Bara Gaye, Secrétaire Général des Jeunes de l’Ujtl . Le jeune libéral a été battu dans son propre bureau de vote alors qu’il avait reçu selon nos sources , une forte somme d'argent estimée à 800 millions de francs pour financer les activités de l’Ujtl durant la campagne et avec comme mot d'ordre : gagner sa base.

Comme un devin, Bara, selon toujours nos sources a préféré ne pas dépenser l’argent pour la campagne mais plutôt l’investir dans son propre business. Ceci pour se protéger financièrement au cas où le régime de Wade serait battu.

Le Secrétaire Général de l’UJTL va devoir trouver les mots justes pour expliquer son silence noté depuis la manifestation du 23 juin, laissant ainsi son maitre à la merci des jeunes de l’opposition (M23-Y’en a marre). Mais aussi sur la débâcle de la coalition Fal 2012 à Yeumbeul, son fief.

Djibo Ka et Habib Sy : deux géants aux pieds d’argile

Le verdict des urnes à Linguère a vu la coalition de Macky Sall arrivée en tête avec 22.180 voix suivi du Président sortant Abdoulaye Wade qui a récolté 21.721voix. Cette déconvenue a dévoilé des géants aux pieds d’argile. Leur manque d’engagement explique leur échec dans leur base. Ces ministres ont été détrônés par un certain Aly Ngouille Ndiaye , membre de la coalition Macky 2012. D’ailleurs le ministre d’Etat Habib Sy qui a en charge la gestion des fonds de Fal 2012 n’a toujours pas mis les pieds à la présidence. Le Président Wade a même prolongé l’intérim de Mamour Cissé comme directeur de cabinet et gérant les fonds de campagne des Fal.

Un autre qui n'est pas en odeur de sainteté avec les Wade c'est bien Bachir Diawara, devenu par accident chef de cabinet du Ministre Karim Wade. Piccmi.com reviendra très bientôt sur un dossier brûlant le concernant.

Et comme disait Denis Diderot "Les favorites du règne antérieur ne sont jamais les favorites du règne qui suit."

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.