L´activité industrielle en janvier 2012, a été marquée par une diminution de 0,8% des prix à la production, dont l´indice s´est établi à 121,4 après 122,5 au mois précédent. C´est ce qu´a indiqué l´Agence nationale de la statistique et de la démographique (Ansd), dans sa dernière note de conjoncture.

Ce fléchissement, explique la même source, est « imputable » à une baisse des prix à la production des industries chimiques, mécaniques, extractives, des matériaux de construction et alimentaires. Cependant, souligne l´Ansd, les prix à la production de l´énergie, des industries textiles, du cuir, du papier et du carton, ont connu une hausse. « Au même moment, les coûts à la production des industries du bois et des autres industries manufacturières sont demeurés stables », indique la même source. Elle ajoute, par ailleurs, que par rapport à janvier 2011, les prix à la production ont enregistré une augmentation de 8,9%.
L´activité industrielle en hausse de 0,1%
Concernant toujours l´activité industrielle, la note de conjoncture de l´Ansd estime qu´elle a connu une hausse de 0,1% en janvier 2012, pour ce qui est de sa production. Cette variation, mentionne le document, s´explique par une reprise de l´activité des industries textiles et du cuir, ainsi qu´au relèvement de celle des industries des matériaux de construction, chimiques et de production d´énergie.  Au cours de la période sous revue, il a été noté un recul de la production des industries alimentaires, des autres industries manufacturières et mécaniques, souligne l´Ansd, qui relève toutefois, un repli de 2,1% de la production industrielle par rapport à janvier 2011.

Abdou DIAW, Notre specialiste en économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

La Banque africaine de développement a annoncé, mercredi, la création d’un fonds doté de 1…