Aly Saleh est l’une des identités remarquables de la commune de Dahra Djolof qu’il a dû représenter dignement. Socialiste de formation, il a été pendant longtemps l’une des références politiques dudit terroir. Sa trajectoire en tant qu’homme d’affaires est particulièrement fournie avec des entreprises créées et implantées dans son fief. Sénateur et maire de Dahra, Aly Saleh décède le 17 septembre 2018 à l’âge de 88 ans.

Né le 24 mars 1930 à Yang-Yang, Aly Saleh, de son vrai nom Alboury, est issu d’une union entre un père libanais et une mère sénégalaise. Sa naissance dans cette localité pleine d’histoire, ancienne capitale du Djolof, va définir sa future trajectoire d’homme investi d’une mission politique et sociale. Il rejoint très tôt le Bloc démocratique sénégalais (BDS) et cheminera avec Senghor à l’UPS devenu en 1976 le Parti Socialiste.Sélectionné pour vous :AUJOURD’HUI: 16 septembre 1976, décès de Cheikh Amala Sy, premier inspecteur de l’éducation populaire au Sénégal

L’érection de Dahra Djolof en commune, par le décret n° 90-1135 du 8 octobre 1990, va le propulser à un niveau de responsabilité non négligeable. Aly Saleh deviendra ainsi le premier maire de la nouvelle commune de Dahra Djolof. Auparavant, il aura travaillé aux côtés du ministre Magatte Lô dans le cabinet duquel il travaillera de 1962 à 1968.Sélectionné pour vous :AUJOURD’HUI: 15 septembre 1891, Bour Sine Mbacké Ndeb Ndiaye signe un traité avec les Français

Sa trajectoire en dehors de la politique est tout aussi impressionnante. Homme d’affaires, il créé un Centre de décorticage des Arachides à Dahra, dirige la STIMEX (Société de Torréfaction et d’Import-Export) et d’autres importantes boîtes qui interviennent dans le commerce et la transformation de certains produits.

Ses réalisations en tant que personne ressource et en sa qualité de maire de Dahra sont gigantesques. Il s’agit entre autres de la construction du centre de santé Elisabeth Diouf, un local pour le Foyer des jeunes de Dahra, la modernisation du marché, un collège d’enseignement moyen pour ne citer que ceux là.

Aly Saleh, sénateur et questeur du Sénat entre 1991 et 2001, décède le 17 septembre 2018; il sera inhumé dans son village de Yan-Yang, là où tout avait commencé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère :Lutte contre les inondations ,les partisans d’Abdoulaye Wade exigent la part de la localité dans le plan décennal

 Dans le département de Linguère,les libéraux réclament du gouvernement la prise en c…