Attentats terroristes : les Ă©vĂȘques africains condamnent et dĂ©noncent des actes ignobles commis sur des innocents

Les rĂ©cents attentats perpĂ©trĂ©s sur plusieurs sols d’Afrique et d’Europe, ont fait sortir les Ă©vĂȘques africains de leur rĂ©serve. Se joignant Ă  la valse de rĂ©probations de par le monde, les prĂ©lats du Continent noir fustigent les rĂ©cents actes terroristes, dans un communiquĂ© parvenu Ă  la RĂ©daction de Actusen.com,
«Nous condamnons, avec la plus grande rigueur, les attaques terroristes au NigĂ©ria, au Kenya, en Libye, au Burkina Faso, au Liban, en France et partout dans le monde qui ont conduit Ă  de nombreuses pertes en vies humaines surtout, des innocents et conduit Ă  de nombreuses souffrances et douleurs dans plusieurs familles», lit-on dans le communiquĂ©. Ce, au terme de la rĂ©union du ComitĂ© permanent du symposium des ConfĂ©rences Ă©piscopales d’Afrique et de Madagascar (Sceam), tenue Ă  Accra au Ghana, du 16 au 20 novembre.
«Nous condamnons tous les actes de terrorisme qui se sont produits partout dans le monde et nous lançons un vibrant appel Ă  ces auteurs, ainsi qu’à ceux qui les soutiennent d’arrĂȘter cela», poursuit le communiquĂ©. Par ailleurs, les Ă©vĂȘques de l’Afrique lancent un appel Ă  la paix en Afrique.
«Nous nous associons avec toutes ces personnes qui travaillent pour la paix et la rĂ©conciliation dans les zones dangereuses, en Afrique et dans le monde, spĂ©cialement au Burundi, au Soudan du Sud, en Centrafrique, en RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo,  au NigĂ©ria, au Kenya, en Libye et d’autres pays de l’Afrique du Nord.
Nous invitons, au nom de Dieu, toutes les parties impliquĂ©es dans ces conflits de dĂ©poser les armes et de s’engager rĂ©solument sur le chemin du dialogue et de la paix pour le bien-ĂȘtre de la postĂ©rité»,  dĂ©clarent les reprĂ©sentants du CollĂšge des Ă©vĂȘques d’Afrique.
Actusen.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.