Comme attendu, le président Macky Sall, dans son adresse à la Nation, a annoncé des mesures d’assouplissement des restrictions qui ont été mises en vigueur dans le cadre du couvre-feu élaboré pour endiguer le coronavirus au Sénégal.

Entre autres mesures, Son Excellence le Président Macky Sall, qui écoute les doléances de tous les citoyens pour lesquels, comme ceux de la diaspora, il prête une oreille attentive, a décidé :
De l’annulation de la mesure de non rapatriement de tout Sénégalais qui mourrait du Covid-19 à l’extérieur ;
De l’assouplissement de l’État d’urgence est de 21h à 05 H à partir de ce mardi ;
De la Réouverture des loumas et des lieux de culte ;
De la reprise des cours pour les classes d’examen à partir du 02 juin et les autres classes en distance,
Pour les universités, de la poursuite des concertations pour des enseignements en ligne ;
Dix (10) millions de masques produits localement pour les lieux de culte, d’écoles et marchés…

Autant de mesures qui rencontrent l’agrément de la Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer) ayant compris la préoccupation du président de la République qui, plus que tout, est décidé à faire face à cette maladie qui a fini d’ébranler le monde entier mais qui ne devra point nous affaisser.

C’est donc l’occasion, pour toute la jeunesse de la mouvance présidentielle de renouveler son engagement à travailler pour une prise de conscience renforcée des Sénégalais. Cette nouvelle donne nous pousse à l’adaptation mais aussi au renforcement de l’effort collectif pour un respect sans faille des mesures barrières et de distanciation sociale édictées par les autorités.

Nous avons tous obligation de contribuer à l’effort patriotique de protection et de préservation des acquis économiques du pays. Nous réitérons, à cet effet, à l’endroit du peuple sénégalais, de ne pas céder à la relâche et à la négligence face à cette maladie aussi contagieuse et dangereuse que ce coronavirus.

La Cojer a conscience des enjeux qui obligent dores-et-déjà à la contribution de tous pour le bien et la survie de tous face à la lourde charge du covid-19. Respecter les mesures barrières en tout lieu et en tout temps jusqu’à l’éradication complète de cette pandémie y va de notre responsabilité citoyenne et sociale.
Chacun doit contribuer à l’effort national de guerre contre cet ennemi invisible qui risque de nous affaiblir dans tous les secteurs et d’une manière durable.

Moussa Sow
Coordinateur national de la Cojer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Pose de la première pierre des travaux de construction du futur commissariat de police de Linguère

La  première pierre du futur commissariat de police de Linguère qui sera implantée à …