Après Mbeulekhé, Pape Diop lance sa campagne en Avril à M’backé, pour pallier la vague de démissions

Depuis plusieurs mois, des militants de l’Alliance Bokk Gis-Gis avaient élevé la voix à Touba et M’backé pour déplorer le manque de considération dont ils se disaient victimes de la part de leur leader national. Conséquence immédiate d’un tel constat : deux grandes démissions dont celle de Moustapha Cissé Yaatal ont été notées. « Rien de grave! », a déclaré dimanche, Serigne Cheikh Abdou M’backé Bara Dolly, qui refuse d’ailleurs l’appartenance de ce dernier à leur formation politique.

« Moustapha Cissé a fait au moins sept partis politiques avant d’atterrir chez nous. Et puis un peu avant les élections dernières, il nous a quittés pour aller à l’Apr, même s’il déclare n’avoir jamais acheté de carte au niveau de ce parti. Ces départs ne changent rien au niveau de notre formation politique, car ces personnes en question ne nous ont jamais rien apporté ». Toute de même, Serigne Cheikh Abdou de signaler que Pape Diop effectuera des visites politiques entre Touba et M’backé durant tout le courant du mois d’avril prochain. Il s’agira pour l’ex-président de l’Assemblée Nationale, de lancer sa campagne électorale en direction de 2017 dans le Baol et surtout de remettre en selle sa formation politique ivéritablement en perte de vitesse dans cette partie du pays. Le chef religieux d’égratigner, aussi, la communauté rurale de Touba qu’il accuse de ne respecter aucun de ses investissements prévus.
Dakaractu

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.