Dans l’émission « Amoul Nëbbo », animée par Amadou Diouf sur Africa 7, Birahim Seck du Forum Civil confirme les investigations du journaliste, Baba Aïdara, qui affirme dans une vidéo que l’Etat du Sénégal, par le biais du ministre Aly Ngouille Ndiaye, a signé un Protocole, le 02 novembre 2012, avec une société dénommée Africa Energie. L’accord portant sur 300 milliards F Cfa pour la fourniture de courant à revendre à la Sénélec. Seulement, le marché a été passé de gré à gré. Pis, à la date de signature dudit accord, Africa Energie n’existait pas. Dans sa raison sociale, figurent  les coordonnées téléphoniques des ICS. Après investigations, Baba Aïdara s’est rendu compte que le Dg des ICS, Alassane Diallo, est en même temps le Dg d’Africa Energie.

Une autre nébuleuse qui entoure cette société, ce sont les noms des actionnaires. Malgré l’omerta qui entoure cette affaire, des noms ont été cités, cependant, par Baba Aïdara. Il s’agit d’Aly Ngouille Ndiaye, Alassane Diallo, Aliou Sall (le frère du Président Macky Sall) et l’homme d’affaires Arona Dia.
Par ailleurs, Amadou Diouf et son invité ont parlé de la société A3S de Cheikh Kanté, Directeur général du Port, qui officie au… Port. « Certains membres du régime du Président Macky Sall sont dans une logique d’accaparement de richesses sur le dos des Sénégalais », a pesté Birahim Seck.

En tout cas, ces révélations risquent de secouer le régime du Président Macky Sall déjà ébranlé par les affaires Pétro-tim et Arcelor Mittal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

AUJOURD’HUI: 17 septembre 2018, décès d’Aly Saleh, premier maire de Dahra Djolof

Aly Saleh est l’une des identités remarquables de la commune de Dahra Djolof qu’il a dû re…