Pourquoi Aly Ngouye Ndiaye est le meilleur ministre du gouvernement

Avis sans frais aux contrevenants ! En effet, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, depuis quelques jours, au milieu de la nuit, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique procède, lui-même, à une ronde dans les rues de Dakar. 

Selon des sources généralement bien informées, de la Corniche, à la banlieue, en passant par le Centre-ville, Aly Ngouille Ndiaye fait le tour de plusieurs coins de la capitale sénégalaise.

En atteste la scène sur laquelle le premier flic du pays est tombé, dans la nuit de dimanche au lundi, alors qu’il circulait seul à Dakar. Il s’agit d’un chauffard, qui a eu l’outrecuidance de stationner sa camionnette sur l’Avenue Lamine Guèye, de charger du gravas et de bloquer en sens interdit toute la circulation.

Cet acte d’indiscipline est d’autant plus gravissime que le chauffard en question, après avoir garé sa camionnette, est parti sans laisser d’adresse, histoire, sûrement, d’aller vaquer à autre chose. Laissant sur les lieux des usagers de la route désemparés, qui klaxonnaient à-tout-va.

Comment le ministre, tombé sur cette scène surréaliste, a fait arrêter un chauffard sur l’Avenue Lamine Guèye, en sens interdit

Malheureusement, pour le conducteur de l’engin, c’est à ce moment précis que débarqua le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique. A la descente de son véhicule, qui, selon toujours les sources de Actusen.com, ressemble à une moto du fait de sa petitesse, Aly Ngouille Ndiaye, après s’être enquis de la situation, a aussitôt câblé le Commissariat central.

Le reste se passa de commentaire. Car des policiers se transportèrent, immédiatement, sur les lieux et réussirent à retrouver le chauffard en question. Menotté puis conduit dans les locaux dudit Commissariat, il est, jusqu’au moment où ces lignes sont en train d’être couchées, en garde-à-vue.

Aly Ngouille Ndiaye fait arrêter cet homme pour ce délit

Dans ses rondes, confie-t-on toujours à Actusen.com, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, qui se promène seul à bord de son petit véhicule, ne s’intéresse pas seulement à ce qui se fait dans les rues. Loin s’en faut !

Selon toujours nos informations, Aly Ngouille Ndiaye opère des descentes dans certains hôtels, histoire de voir ce qui s’y fait. D’ailleurs, dit-on, dans ce sens, il a été aperçu, dans la nuit de samedi à dimanche, à l’hôtel Terrou-Bi. Où il a même visité la Salle Casino.

Sanglé dans un boubou traditionnel et marchant dans la Salle, en croisant les bras, il n’a pas manqué de s’attirer les regards. Beaucoup se demandant, sans doute, si le premier flic du Sénégal était venu se la couler des jours heureux dans l’Hôtel ou s’il y était pour jouer au Casino.

L’autre raison de ses rondes

L’autre objectif de ses rondes, souligne-t-on toujours à votre site, consiste à voir est-ce que les policiers censés s’occuper de la sécurité des personnes et de leurs biens, notamment dans ce contexte mondial de terrorisme, sont plongés dans les bras de Morphée ou s’ils sont de plain-pied dans leur job, en dépit des rigueurs du froid qui souffle sur la capitale sénégalaise.

Via Actusen.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.