ALLIANCE POUR LES ELECTIONS LOCALES 2014 A MBEULEUKHE : Aliou Dia, « personna non grata » à l’Apr

« Nous n’avons pas que Aliou Dia revienne à la raison, nous allons le combattre », ce sont les propos qu’avaient tenu le Président national de l’Unacois, Idy Thiam, lors de la rentrée politique de Dr Daouda Dia à Mbeuleukhé, le samedi 9 mars 2013. Ce qui laisse croire que pour l’horizon des joutes électorales locales de 2014, aucune alliance n’est possible avec la Convergence pour le Renouveau et la citoyenneté (Crc) d’Aliou Dia.

Aliou Dia et ses partisans sont des personnages « non grata » dans les rangs de l’Apr pour les joutes électorales locales de 2014 dans la Commune de Mbeuleukhé. « Nous n’avons pas que Aliou Dia revienne à la raison, nous allons le combattre » a affirmé le Président national de l’Unacois, Idy Thiam, lors de la rentrée politique de Dr Daouda Dia à Mbeuleukhé, le samedi 9 mars 2013. Une opposition radicale qui laisse croire que la tâche ne sera pas facile pour Aliou Dia et compagnies. Cette opposition a été affirmée suite à la prise de parole d’Abdou Diaw natif de Ndiané et qui a fait le déplacement depuis Kaolack jouant ainsi au médiateur en appelant Aliou Dia à s’aligner dans les rangs de l’Apr. « Pour un politicien, il faut sentir le vent tourné. Aliou Dia revenez à la raison pour que Djoloff soit un » a-t-il fustigé à Aliou Dia. Par conséquent, les enjeux de ces élections ne sont pas négligés par les apéristes et alliés. Ils comptent aller au front dans les pieds fermes. « Je ne suis pas prêt à reculer dans le terrain politique » a renchéri le Maire de la délégation spéciale, Pape Mody Sall.

Saér Sy, un de nos envoyés spéciaux à Mbeuleukhé

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.