A Tivaouane-Diacksao sur invitation de la coalition Benno de la commune, l’ancien député Aliou Dia a réagi à l’appel de Me Abdoulaye Wade à  l’autodafé des procès-verbaux des bureaux de vote. Sans citer le « Pape du Sopi », l’ancien député sous le régime de Wade à railler son ancien mentor. 
 «Macky Sall dans toutes ces sorties est accompagné d’une grande foule. Mais avec beaucoup de personnalités. Un homme peut tromper le peuple est accéder au pouvoir mais n’aura pas les qualités requises pour garder la confiance des gens » a-t-il d’abord dit. Le leader du CRC d’enchainer « c’est pourquoi hier un ami me disait qu’un vieillard est toujours important dans une société. Mais lorsque cette personne âgée prône la violence, est incite à bruler le pays cela n’est pas sûr. Mais ne lui répondez pas, votre seule réponse ce sera le 24 Février dans les urnes. Macky Sall est ses nombreuses réalisations doivent pousser les Khalifes de ce pays à le soutenir » a-t-il laissé entendre. 
Pour Aliou Dia en outre, leur coalition est la meilleure est la plus grande et qui va permettre d’élire le Président Macky Sall. « Vous avez le meilleur candidat, celui de la stabilité, de l’émergence, de l’unité et de l’avenir. On ne peut pas développer le Sénégal sans la stabilité que l’on sent au niveau social, administratif etc.  Il a travaillé à l’unité dans la sous-région et donc a normalisé les relations entre le Sénégal et la Guinée mais aussi peser de tout son poids pour construction du Pont de Farafégné ». Dieu merci il a eu un peuple avertit,  a-t-il continué, « et qui ne fera pas de confusion  mais va sanctionner les résultats positifs du Président Macky Sall et cela se retrouvera dans les urnes. Et on ne peut pas compter plus que l’on compte sur la commune de Tivaouane- Diacksao qui on espère fera plus de 80% » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Alioune Tine : « La peine de mort est cruelle et barbare, elle n’est pas dissuasive »

Le retour à la peine de mort est souvent évoqué par des parlementaires et des citoyens, fa…