Le sélectionneur national des «Lions» a tenu aujourd’hui, sa conférence de presse d’avant match. Un face à face avec les journalistes qui lui a permis de se prononcer sur son parcours en tant qu’entraineur des Lions. Un parcours jugé satisfaisant par certains observateurs. Aliou Cissé étant un des rares entraineurs locaux à amener leur équipe en finale de coupe d’Afrique.

«De mon côté c’est une fierté, c’est un travail qu’on a entamé depuis plus de 5 ans et nous sommes fiers de cela. Je ne suis pas trop dans ces débats -entraineur local, entraineur expatrié- Le football est universel», a indiqué le sélectionneur.

nous ne comptons pas s’arrêter à une finale, nous voulons plus que ça

Poursuivant, il ajoute : «17 ans, c’est assez long, arrivé à ce niveau de la compétition c’est un gros travail après beaucoup de déception, beaucoup de désillusion beaucoup de larmes. Aujourd’hui, je crois que nous y sommes et nous ne comptons pas s’arrêter à une finale, nous voulons plus que ça. Nous espérons faire un grand match demain et gagner cette finale de la Can».

Pour le coach Cissé, la défaite au premier tour concédé contre l’Algérie, ne signifie rien. Et la finale de ce vendredi sera l’occasion pour les coéquipiers de Sadio Mané de se racheter.

Kalidou c’est un garçon exceptionnel, je suis triste qu’il ne soit pas avec nous

«Nous sommes dans le cadre du football. Je pense que c’était un faux pas contre l’Algérie. Ce match nous a permis de nous remobiliser. L’Algérie est une grande équipe que nous respectons. Nous avons aussi des arguments à faire valoir. Nous  sommes déterminés à gagner cette finale» a-t-il répondu.

Quid de l’absence de Kalidou Koulibaly pour cumul de cartons ? Aliou Cissé répond : «Kalidou c’est un garçon exceptionnel, il fait partie des meilleurs défenseurs de ce monde. Aujourd’hui, je suis triste qu’il ne soit pas avec nous. C’est un grand patriote, un garçon qui a beaucoup de caractère. C’est un garçon qui pense au collectif, tout ce qu’il fait c’est pour aider l’équipe nationale à avancer. Perdre un garçon comme ça c’est une perte pour notre système défensif», reconnait-il.

Papa Djibril Gaye, Stagiaire (Actusen.sn)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Idrissa Sow : « Comment j’ai planifié le braquage de Koumpentoum »

Tous les auteurs présumés de l’attaque auraient avoué leur implication dans le braqu…