Aïd el-Fitr : origine, dates et signification de la fête des musulmans

Chaque année, les musulmans célèbrent Aïd el-Fitr, mais de quoi s’agit-il exactement ? OhMyMag vous fait découvrir les origines et la signification de cette fête intense.

Dates d’Aïd el-Fitr

La date d’Aïd el-Fitr tombe le lendemain du mois sacré de Ramadan, soit au bout de 29 ou 30 jours. La date d’Aïd el-Fitr sera précisée lors de la nuit du doute (observation nocturne du ciel permettant de déterminer la fin d’un mois lunaire. L’apparition du fin croissant de lune qui suit la nouvelle lune en est l’indicateur). En 2017, Aïd el-Fitr sera donc fêté le 24 juin ou le 25 juin.

Origine d’Aïd el-Fitr

Les musulmans se réfèrent à un calendrier lunaire, plus court d’environ 11 jours par rapport au calendrier solaire, utilisé dans les civilisations occidentales. Le terme « ramadan », habituellement employé pour désigner le jeûne pratiqué par les musulmans, est avant tout le nom porté par le neuvième mois du calendrier islamique. Le suivant, le dixième, se nomme chawwal.

Aïd el-Fitr est donc le premier jour du mois de chawwal, et se traduit par la fête de la rupture (du jeûne). Si son appellation diverge en fonction des pays, cette fête symbolise unanimement le triomphe accompli lors des privations du ramadan.

Dans l’Ancien Testament, le prophète Mahomet a instauré deux fêtes de l’Aïd, sur le modèle des fêtes ancestrales de la ville de Médine. Aïd el-Fitr est la première, elle est connue également sous le nom d’Aïd el-Seghir (petite fête) par opposition à l’Aïd el-Kebir (grande fête) qui célèbre, deux mois plus tard, le sacrifice.

Traditions pendant Aïd el-Fitr

Moment de célébration intense pour la communauté musulmane, Aïd el-Fitr commence tôt le matin dans les mosquées, par la prière de l’Aïd. Il est coutume d’avoir préalablement mangé des dattes au petit déjeuner, et de s’acquitter d’une aumône. Joie et libération rythment alors ces trois jours de fête.

Si l’Aïd el-Fitr doit être célébrée dans l’abondance, parmi les musulmans les plus pieux, certains peuvent choisir de poursuivre le jeûne durant six jours supplémentaires. Le sens de cette pratique additionnelle n’est pas obligatoire et permet de se purifier pour le reste de l’année.

L’événement très festif et chaleureux d’Aïd el-Fitr est l’occasion pour la communauté musulmane d’échanger des vœux, d’offrir des cadeaux notamment aux enfants, de rendre visite aux amis et à la famille, ravivant ainsi les liens sociaux. Un grand ménage traditionnel est réalisé dans les maisons avant la fête.

Côté culinaire, de véritables menus de fêtes sont préparés. Les délicieuses pâtisseries aux amandes et au miel remplissent les tables particulièrement accueillantes d’Aïd el-Fitr. Les enfants portent également leurs plus beaux habits et les couturiers sont sollicités pour confectionner des djellabas qui ne manquent pas de marier modernité et tradition.

ohmymag.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.