Affaires des lesbiennes de Grand Yoff : les filles évoquent la démission des parents, et l’arrivée des nouvelles technologies

Les langues se délient après la sortie de la police annonçant l’arrestation prochaine des filles mêlées dans cette histoire de lesbianisme. Une des filles qui s’est exprimé sur le sceau de l’anonymat, évoque la démission des parents, qui n’assument plus leur responsabilité de chef de famille.

L’autre argument évoqué toujours par la fille, est l’arrivée des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Ces nouvelles technologies ont bouleversé certaines habitudes, et briser les tabous. Elle convoque aussi leur absence de maturité, vu leur âge (17 à 20ans).

Des arguments qu’elle va certainement exposer aux enquêteurs de la police, pour sauver sa peau. Reste à savoir, s’ils suffiront pour convaincre, les limiers.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.