C’est ce mardi que Thione Seck devra être édifié sur son sort. Sauf retournement spectaculaire de situation le patron du Raam Daan doit être placé sous mandat et séjourner à la Maison d’arrêt et de Correction de Rebeus. Lui et son présumé complice Alaye Djitèye seront inculpés ce mardi par le juge du 2e cabinet et placés sous mandat de dépôt.
C’est ce que le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a requis dans son réquisitoire introductif et c’est ce que le juge du 2e cabinet, Samba Sall, à qui le dossier a été confié, va sûrement faire. Selon l’Observateur le Procureur lui a également demandé d’ouvrir une information contre X, c’est à dire de rechercher toutes les personnes mêlées à cette affaire.

C’est hier que le face à face entre les deux mis en cause et le magistrat instructeur a failli même avoir lieu hier soir, si les avocats de Thione Seck n”avaient pas fait capoter la confrontation. En effet, après que le retour de parquet a été annoncé par les avocats, le juge du 2e cabinet a voulu entendre les deux mis en cause pour leur notifier leur inculpation. Mais les avocats ont refusé de se présenter, obligeant le juge à renvoyer l’audition de première comparution à ce mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars.

La Banque africaine de développement a annoncé, mercredi, la création d’un fonds doté de 1…