Affaire Cheikh T. Gadio: le Tchad dénonce des « allégations mensongères »

Le gouvernement tchadien dément l’implication du président Deby dans l’affaire de corruption et de blanchiment de capitaux dans laquelle Cheikh Tidiane Gadio a été inculpé.

Madeleine Alingué, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement tchadien, déclare que ce sont des allégations mensongères et des affabulations honteuses.

Selon elle, Idriss Deby est victime d’acharnement de la part des Américains. Le Tchad s’insurge contre l’attitude du gouvernement américain qui « vise à ternir l’image de son président« .

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.