Addis Abeba : magistral discours du Roi Mohammed VI du Maroc qui dessine le cap Ă  prendre par les Africains pour une nouvelle Afrique

Le Souverain marocain a adressé un discours de haute facture au 29ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine lu en son nom, le 03 juillet 2017 à Addis Abeba, par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, qui représente le Roi du Maroc à ces assises panafricaines.
Ci-après les principaux points qu’il faut retenir du discours du Roi Mohammed VI :
1/ le Maroc participe à son premier Sommet en tant que membre de l’Union Africaine, depuis son retour au sein de sa famille institutionnelle en janvier 2017,
2/ par cette participation, le Maroc conforte son action dans le continent et consolide ses liens multidimensionnels avec les pays africains,
3/ le Maroc réaffirme son engagement à participer à toutes les réunions tenues par et au sein de sa famille institutionnelle panafricaine dans un esprit constructif,
4/ le Roi du Maroc souligne l’engagement à la fois, sincère, responsable et indéfectible de nos pays, au service des causes et des intérêts du continent africain afin de transformer ses défis en authentique potentiel de développement et de stabilité,
5/ la croissance démographique de l’Afrique, ses institutions, la migration et la jeunesse constituent des opportunités à  saisir collectivement,
6/ ces opportunitĂ©s sont autant de dĂ©fis Ă  relever pour contribuer Ă  l’Ă©mergence d’une nouvelle Afrique : une Afrique forte, une Afrique audacieuse qui prend en charge la dĂ©fense de ses intĂ©rĂŞts, une Afrique influente dans le concert des Nations,
7/ l’Union Africaine doit entamer sa mue pour rĂ©pondre de manière adĂ©quate et appropriĂ©e aux menaces qui guettent l’Afrique,
8/ l’Afrique se doit de s’affranchir des chimères vĂ©hiculĂ©es par des slogans idĂ©ologiques stĂ©riles et de se consacrer Ă  des actions concrètes et rĂ©solues dans les  domaines de la paix, de la sĂ©curitĂ© et du dĂ©veloppement humain,
9/ l’émergence de l’Afrique passe par une refonte de ses institutions continentales pour répondre pleinement et impérieusement aux enjeux qu’elle doit relever,
10/ l’avenir de l’Afrique sera la jeunesse or l’Afrique perd ses jeunes, par la migration lĂ©gale ou illĂ©gale ; une dĂ©perdition injustifiable. Le Maroc se propose d’évaluer les causes, l’impact, et d’envisager des solutions, en tant que leader dĂ©signĂ© sur la question de la Migration. Pour cela, le Roi Mohammed VI veut travailler de pair avec les autres dirigeants pour Ă©laborer un agenda africain sur cette thĂ©matique.
11/ le Roi du Maroc a soulignĂ© l’urgence de redonner la confiance aux jeunes en s’attaquant au flĂ©au du chĂ´mage, terreau de l’endoctrinement pour des recrues de choix pour les mouvements rebelles, les groupes extrĂ©mistes ou terroristes qui sĂ©vissent en Afrique,
12/ l’Afrique doit faire un plus grand usage de la coopération interafricaine, ainsi que de partenariats stratégiques et solidaires entre pays africains,
13/ enfin, le Maroc salue le leadership d’Alpha Condé, allié du Maroc, et Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine.
En conclusion, le Discours du Roi Mohammed VI, emprunt de pragmatisme, se veut un message d’espoir pour la jeunesse du continent.
Un discours plĂ©biscitĂ© par une forte majoritĂ© de Chefs d’Etat et de Gouvernement africains et europĂ©ens, mais aussi par la presse internationale et nationale.
A noter que Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a remis, lors de la cérémonie d’ouverture du 29ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine  au nom du Roi Mohammed VI, au Chef d’Etat guinéen, Alpha Condé, Président en exercice de l’Union africaine (UA), une note préliminaire intitulée “Vision pour un Agenda africain pour la Migration”.
A rappeler que le Roi Mohammed VI a été désigné leader pour gérer la question de la migration au niveau continental.
Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.