La Convergence Citoyenne pour l’Espoir et l’Intérêt du Djoloff(CONCEID) a sacrifié à la tradition quand il s’agit de poser des actes d’une portée civique ou humanitaire.

La structure dans le cadre de ses séries d’actions planifiées a initié, ce Dimanche, 31 Aout une opération de reboisement de plants ombragers, ornementaux et  fruitiers. Le lycée Alboury Ndiaye et le CEM franco-arabe de Linguère sont les  deux sites ciblés pour la première journée, en attendant la poursuite dans d’autres lieux de la ville et de ses environs.

Selon Bakhao Fall, coordonnateur de la CONCEID, cette activité est une manière d’emboiter le pas à son Excellence, le président de la République Macky Sall qui a appelé les citoyens au civisme.

Sous l’impulsion de son leader, M. Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’intérieur, les opérations de reboisement ont connu un grand succès. Malgré un soleil au zénith, la mobilisation a été exceptionnelle. Autorités administratives, locales, religieuses et coutumières, amis et sympathisants se sont très tôt mobilisés pour contribuer à la réussite de la journée. Rien que pour la première journée, environ 300plants ont été déjà reboisés.

Le ministre, par ailleurs maire de Linguère s’est fortement réjoui de l’initiative avant d’inviter aux autres associations de s’inspirer du modèle de la CONCEID.

Pour rappel, en AOUT 2018, la  Convergence Citoyenne pour l’Espoir et l’Intérêt du Djoloff avait initié une activité citoyenne d’investissement humain, à l’hôpital Magatte Lo de Linguère et avant de remettre aux autorités sanitaires 2 bacs à ordures.

Mieux, le même geste de salubrité a été fait en mars 2019 au district sanitaire de Linguère où la CONCEID a remis également 5 balais cantonniers.

 Ndèye Mingué SECK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Adama Gaye après sa libération : « Je ne suis pas le genre de personne que l’on ferme en prison pour le faire oublier à vie » (Reportage)

Arrêté le 29 juillet dernier, le journaliste consultant Adama gaye hume désormais l’air de…