Action sociale à Linguère: 57 Talibés circoncis par l’union de sauvegarde de l’enfance en difficultés

Un lot de Talibés venant de diverses écoles coraniques indigentes de Linguère ont bénéficié de la clémence d’une association pour leur circoncision. Au district sanitaire de Linguère, l’agent de santé et l’association ont passé huit tours d’horloge pour accomplir cette lourde et fastidieuse tâche. Un acte noble fortement apprécié par les populations et les parents.

A Linguère, il n’y a pas que le Championnat National Populaire (CNP) communément appelé ‘’Navétanes’’ ou National Pop comme charme de la vie au Djolof pendant les vacances. A côté du CNP des actions caritatives on ne peut plus bienfaisant. Fidèle à sa tradition,  l’Union pour la Sauvegarde de l’Enfance en Difficultés,  sous la bienveillante direction d’Alé Sy Ndiaye, son président, intervient dans plusieurs domaines d’œuvres sociales  généralement. Ainsi, elle fait des actions humanitaires telles que la distribution de nattes, d’habits, de vivres, de couvertures et de médicaments. Cette année, la séance de circoncision, cinquième du genre, a mobilisé cinquante sept talibés qui en  ont bénéficié. Et cela leur permettra d’entrer définitivement dans la case de l’homme. Une action sociale fortement appréciée par un parent, Guédado BA en ces termes: ’’Je salue cet acte noble sans laquelle nous ne parviendrons pas à circoncire nos talibés. Les parents nous confient leurs enfants et ne participent nullement à leur entretien’’.
Quant à l’initiateur de cette opération Alé Sy Ndiaye. ’’De coutume, chaque année je fais la circoncision des talibés pour aider les parents démunis mais j’invite les parents à faire un suivi médical car circoncire c’est bien, mieux c’est de les suivre médicalement“, conseille-t-il.
Dans la perspective globale de lutte contre la pauvreté, tous les fils émérites du Djolof doivent s’inspirer d’œuvres pareilles   pour contribuer au développement de leurs contrées et faire sortir les populations vulnérables de l’indigence multidimensionnelle.

Masse Ndiaye

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.