Accusé de corruption à la Fifa, un ancien dirigeant argentin se jette sous un train

Accusé par Alejandro Burzaco dans le procès pour corruption au sein de la Fifa, Jorge Delhon, un ancien dirigeant du football argentin s’est suicidé.

Le procès pour corruption au sein de la Fédération internationale de football (Fifa) se tient actuellement devant un tribunal de Manhattan, à New York.

Alejandro Burzaco, qui dirigeait jusqu’à 2015 une puissante société argentine directement impliquée dans de multiples contrats de droits télé en Amérique du Sud et qui au cœur d’un système de corruption généralisée, a accusé dans son témoignage Jorge Delhon et un autre homme, Pablo Paladino, d’avoir reçu des millions de dollars de pots-de-vin en échange de l’attribution des droits télé de matches de football.

Quelques heures après avoir été mis en cause par Alejandro Burzaco, l’ancien dirigeant du football argentin, Jorge Delhon, s’est jeté sous un train dans la banlieue de Buenos Aires, ont rapporté les journaux argentins, Clarin et La Nacion, repris par L’Equipe.

Au total, rappelle ce même journal, 42 personnes ont été mises en cause par la justice américaine. Ils risquent des peines de plus de 20 ans de prison.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.