« Abdou Diouf, Mémoires » : Selon Djibo Kâ, l’ancien président raconte des contrevérités…

La sortie du livre « Abdou Diouf, Mémoires » est parti pour alimenter la polémique. La Première réaction vient de l’ancien ministre, Djibo Kâ. Selon ce dernier, l’ancien président Abdou Diouf raconte des contre-vérités. Le leader de l’Urd a été cité dans le livre, notamment dans un différend qui l’opposait à Moustapha Niasse.

« Moustapha, ça tombe bien, comme tu es là, je te prends dans ma voiture pour aller à la levée du corps de notre ami Jean Collin.
-Monsieur le Président, je ne peux pas aller à la levée du corps de Jean Collin, me répondit-il. -Comment ça, tu plaisantes ?
-Non, non, je ne peux pas. Jean Collin m’a fait trop de mal. Est-ce que vous savez, Monsieur le Président, que ce que j’ai fait à Djibo Kâ au Bureau politique en 1984 est le résultat d’un complot entre Jean Collin et Djibo Kâ.
-Jean Collin est mort, dis-je. Qu’est-ce que tu me chantes sur lui ?
-Je vous l’affirme, répondit-il. Collin a dit à Djibo : « Il faut amener le Président à chasser Niasse du gouvernement. Il faut le couper du Président et la seule façon de le faire, c’est de le provoquer. Il est nerveux, il fera une bêtise, et le Président le fera partir. Il faut que tu insultes sa mère, il ne pourra pas le supporter, il te frappera et le Président le chassera » a confié Moustapha Niasse, selon Abdou Diouf.

Le Secrétaire général de l’URD a réagi à la publication des Mémoires de l’ancien président Abdou Diouf. Principalement en ce qui concerne les parties sur sa vie politique au sein du Ps, ses relations avec Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng. Pour Djibo Kâ, cité par la radio RFM, il y a des trous de mémoire dans… les Mémoires de celui qui dirigea le Sénégal de 1981 à 2000. Il y a même des contrevérités, a insisté l’ancien ministre selon toujours la radio du Groupe Futurs Medias.

Leral

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.