A la place de la violence verbale: « BEUG BEUG ASKAN BII » présente « la force des politiques sociales du Président de la République »

DECLARATION

Le parti « BEUG BEUG ASKAN BII » par la voix de son Secrétaire Général Monsieur Madihou NIAKHASSO se désole de la violence qui s’est invitée dans la compagne électorale des législatives de 2017.

En effet, la campagne devait être une opportunité pour les acteurs politiques des partis, coalition de partis et mouvements citoyens de mettre en relief leur offre politique pour améliorer les conditions de vie et d’existence de nos concitoyens d’où ils se situent et de quelque bord où ils se trouvent placés.

Hélas, nous nous rendons bien compte que ceux qui sèment la violence verbale et physique sont ceux qui sont à court d’arguments ou tout simplement qui sont dans l’impasse d’une offre politique crédible ou cherchent à occulter les avancées notables, lisibles et visibles par tous.

Face au recours à la violence verbale ou à la contrainte physique, Madihou Niakasso exhorte ses militants et sympathisants de montrer LA FORCE des politiques purement sociales du Président de la République, Son Excellence Macky Sall et de son gouvernement qui tournent résolument et immanquablement autour de l’équilibre de la famille (la Bourse familiale, le CMU, la stabilité des prix des denrées de première nécessité, la réduction du coût du loyer, la baisse de l’impôt sur le revenu), de la justice sociale (le PUDC, le PUMA), et enfin de l’émergence du Sénégal (PSE) pour qu’au soir du 30 Juillet prochain, le peuple averti et mûr renouvelle sa confiance à la Coalition BENNO BOKK YAAKAAR ngir BEUG BEUG ASKAN BII.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.