A l’origine de la pénurie d’eau prolongée à Dakar, Thiès, Rufisque…, seules deux des quatre pompes fonctionnent à l’Usine d’eau de Keur Momar Sarr

Les populations de Dakar, Thiès et Rufisque entre autres croyaient que leurs ennuis en eau potable allaient durer au maximum une semaine. Mais, en fin de compte, cela n’a pas été le cas.

En effet, quelques semaines après les travaux effectués à l’usine de Keur Momar Sarr, l’eau ne coule toujours pas des robinets, dans biens des quartiers des localités précitées. Les plus chanceux sont obligés de se lever à des heures tardives de la nuit pour espérer nouer avec le liquide précieux.

Malheureusement, selon SourceA, les victimes collatérales des travaux de Keur Momar Sarr ne sont pas encore au bout de leurs souffrances.

D’après les informations du canard de Castors/Bourguiba, le problème d’approvisionnement en eau potable est dû au fait que seules deux pompes fonctionnent au lieu des quatre.

La Sénégalaise des eaux (Sde) qui exploite l’usine de Keur Momar Sarr, est obligée de s’aligner sur la communication de la Sones. En clair, les termes de leurs gentleman’s agreement imposent à la Sde de ne pas communiquer sur la pénurie, sans l’aval de la Sones.

Actusen.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.