Mbacké : Les populations dans les rues pour réclamer de l’électricité et des infrastructures de bases

Les populations de Mbacké Djoloff, localité située dans la commune de Sagatta Djoloff ont battu le macadam. Elles ont tenu une marche de protestation, ce Jeudi pour réclamer l’électrification de leur village et des infrastructures socio de base. Hommes, femmes, jeunes du village ont arboré des brassards rouges, vêtus de T-shirts rouges pour manifester leur colère à l’égard des autorités étatiques. Les populations se sentent oubliées par les autorités étatiques. Sur les pancartes on pouvait lire : « nous réclamons l’électrification de Mbacké Djolooff ». Selon Baba Thiam, porte-parole du village « on ne peut pas parler d’un Sénégal Emergent alors qu’un gros village comme le nôtre est dépourvu d’électricité ».se désole-t-il.
Toujours dans la foulée, B.Thiam d’ajouter que « Même pour charger une batterie portable on est obligé de payer 100f l’unité».
Pour regarder le fameux téléfilm « Wiri-Wiri » nous parcourons 4à5 kilomètres pour se rendre à Sagatta Djoloff » s’inquiète-il.
La goutte d’eau qui fait déborder le vase résulte du fait la ligne électrique haute tension traverse le village sans que celui-ci ne soit électrifié.
Le manque d’électricité affecte le structure sanitaire de la localité. En effet, là-bas, même la matrone pour faire accoucher les femmes utilise des lampes torche » lâche une dame, vêtu de tout rouge.
Les populations ont dénoncé avec la dernière énergie le silence des autorités politiques. Ainsi, elles menacent de corriger le premier politicien qui osera mettre les pieds dans leur localité pour solliciter des voix en vue des élections législatives. Si leurs revendications sont restées sans suite, ces dernières n’excluent pas de boycotter les prochaines échéances électorales.
Pour l’histoire, Mbacké Djoloff a été fondé au 17 siècle par Mame Marame, aïeul de serigne Touba
Ndèye Mingué SECK

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.