(15 photos) Les rideaux sont tombés pour la 5eme édition du festival Djoloff Sunu Culture

La  commune de Dahra a abrité la 5ème édition du festival Djoloff sunu culture .Une occasion pour l’initiateur de  ce rendez culturel  Bassirou Ka l’attaché de cabinet du ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye   de faire  revisiter les différentes facettes  de la culture locale.

Au programme  un panel sur le vol de bétail  pour sensibiliser les acteurs sur le danger de fléau  qui plombe ce secteur et un forum sur la prévention de  la sécurité routière organisé    à l’intention particulière des conducteurs de moto Djakarta .

Acteurs culturels agents de l’élevage organisations pastorales ont tous  pris part au panel qui pose avec acuité l’éternel problème du vol de bétail .Pour Samba Ba le djoloff reste  secoué par  ce  phénomène  et si l’on en prend pas garde le secteur  de l’élevage risque d’être à genoux.

 

Le chef du  service départemental, Moustapha Cissé considère que le vol de bétail hante le sommeil des éleveurs .Pour lui les responsabilités sont partagées .Chacun doit jouer sa partition pour faire face à ce fléau qui gangrène le secteur de l’élevage .Le fait d’identifier les bêtes avec l’introduction de la puce pourraient contribuer à limiter ce phénomène  qui fait beaucoup de ravages  déclare-t-il. Pour la sécurité routière un forum a été initié à l’intention des motocyclistes qui ont magnifié leur adhésion à cette nouvelle touche innovatrice initiée par le promoteur  . Bassirou Ka estime que le gilet lumineux  est un moyen d’identifier les conducteurs de moto surtout pendant la nuit.

C’est pour ce là qu’il a offert 10 gilets à des djakarteman présents à la rencontre. Les discussions ont porté sur le port de casque, la maitrise du code de la route et l’obtention des pièces afférentes  à la circulation des motos djakartas .Le président du regroupement des chauffeurs et transporteurs Baba Diaw  est revenu très largement sur les bons comportements que doit adopter tout djakarteman à savoir  la discipline  et le respect du code de la route.

Les jeunes motocyclistes ont  été sensibilisés sur la musique qu’ils mettent au moment de leurs courses .Le forum a servi de cadre à Bassirou Ka de remettre des attestations de fin de formation sur la gestion de l’entreprenariat à 33 jeunes .

Le rappeur Medes vainqueur  du tournoi du  meilleur rappeur a reçu une attestation ,une enveloppe financière  et un trophée .

En variétés la jeune chanteuse Bébista  a été primée .Elle a reçu également un trophée une attestation et une enveloppe financière de même que  la troupe théâtrale  du groupe  ferlo  qui  a remporté le concours théâtre.

Pour boucler la 5e édition du festival, une signature de contrat entre Tidiane Faye de l’écurie Lansar et Santa Gning de l’écurie Bombardier, a eu lieu au stade Bassirou Sidy Ndiaye.

L’initiateur de ces activités, Bassirou Ka, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Il a promis de faire davantage la promotion de la culture.

Le promoteur Bassirou Ka a profité de ce grand gala de lutte pour organiser  une  signature de contrat entre Tidiane Faye de l’écurie Lansar et Santa Gningue de l’écurie Mbour   dont le combat est prévu le 14 juillet  2018 au stade Bassirou Sidy Ndiaye, Bassirou Ka  tire un bilan très satisfaisant de ces 72heures qui ont marqué les activités de la 5é édition du Festival Djoloff Sunu Culture .Il a par ailleurs remercié son mentor politique le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui selon lui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette édition . Sans oublier les parrains ses partenaires comme le CNAAS,  Café Valia et le FERA  qui l’ont soutenu.

Selon Bassirou Ka dans le souci de lutter contre le sous emploi des jeunes et la précarité le ministre de l’intérieur  a gracieusement offert  aux jeunes du mouvement And Doléle Bassirou une unité de production d’eau de 2000 sachets par heure et d’une capacité de stockage de 1600litres.

Bassirou Ka

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.