13e législature : Une Assemblée de businessmen

Quel mĂ©tier exerce nos dĂ©putĂ©s ? Les fiches des dĂ©putĂ©s qui viennent d’ĂȘtre Ă©lus pour cette 13e lĂ©gislature montrent des profils plus ou moins diffĂ©rents. Pour cette nouvelle AssemblĂ©e, businessmen et de professeur prennent le dessus. Sur les 165 nouveaux Ă©lus on dĂ©nombre 16 opĂ©rateurs Ă©conomiques, huit commerçants, quatre chefs d’entreprise, quatre entrepreneurs. Ce qui fait trente-deux personnes Ă©voluant dans le monde des affaires avec de nombreux Ă©lus qui Ă©voluent dans des milieux connexes tels que des Ă©conomistes (4), des gestionnaires (2), des comptables (5).
Les enseignants viennent en deuxiĂšme position. Ils sont au nombre de 15. A cĂŽtĂ© d’eux, on compte quatre professeurs d’universitĂ© et un enseignant chercheur. Les administrateurs arrivent en troisiĂšme position. Ils sont ex-aequo avec les ingĂ©nieurs agronomes. On compte aussi des avocats, au nombre de 5, dont Abdoulaye Wade et Sidiki Kaba, probablement dĂ©missionnaires Ă  la prochaine rentrĂ©e parlementaire.
Il y a également des journalistes (Abdou Mbow, Sokhna Dieng Mbacké), deux chargés de communication, sept consultants dont le maire de Dakar Khalifa Sall, trois agents de développement, six assistantes, quatre secrétaires.
Il y a aussi deux inspecteurs des Domaines. Il s‘agit de Ousmane Sonko, radiĂ© rĂ©cemment de la Fonction publique et de Amadou Ba, ministre de l’Economie et des Finances, qui sera certainement dĂ©missionnaire. Des chefs religieux (3), des mĂ©nagĂšres (3), des retraitĂ©s (3) feront aussi partie de l’AssemblĂ©e.
En queue de peloton on retrouve : monitrice (1), laborantin (1), postier (1), pharmacien (1), animatrice (1), assureur(1), dactylographe (1), agropasteur (1), hĂŽteliĂšre (1), sage-femme (1).

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.